Quand 4 millions de sites web français sont tombés ...en 24 H chez OVH

11

Mar

2021

164 Lecteurs
A tous nos clients, bonjour,
Hier matin, un très grave incendie a eu lieu chez OVH, sur leur site de Strasbourg, qui compte 4 data-centers indépendants.
Un incident très improbable, mais réel, qui peut arriver chez tous les grands hébergeurs. Un data-center est complètement détruit, ce qui représente des (dizaines de) milliers de serveurs. Trois autres data-centers ont été coupés, déconnectés du réseau électrique, pour protéger les serveurs et les données des clients. Des dizaines de milliers de sites internet, de clients, d'utilisateurs sont impactés en France et dans le monde par cet incident.
Certains vont être arrêtés quelques jours, d'autres vont perdre une masse essentielle de données pour la continuité de leur business, et le retour à la normale sera très long. Les conséquences économiques d'un tel incident peuvent aller de nulles, minimes à considérables, voire définitives, mais OVH n'est responsable que du matériel, et va rapidement le remplacer en proposant une gratuite temporaire, mais ne remplacera pas des applications ou des données.
C'est à chacun de prendre les mesures nécessaires, avant, pour minimiser l'impact de la destruction totale d'un serveur sur son activité. La fourniture de plusieurs milliers de serveurs va ralentir les livraisons chez OVH, ce qui ajoutera a l'impact sur nos activités.
Par chance, nous n'avions qu'un seul serveur à Strasbourg, sur un site "intact", et nous attendons sa remise en service dans les jours qui viennent. (Ce n’est que un serveur de développement)
www.ckomParis.com va vérifier dans les prochaines semaines toutes ses procédures de sauvegardes et de reprises d’activité pour tous ses clients.
Nous allons déployer des serveurs de sauvegardes supplémentaires sur des sites différents, pour éviter le cas ou un backup se trouve dans un même datacenter que les serveurs sauvegardés.
Nous allons ajouter des sauvegardes de sauvegardes pour renforcer la sécurité de nos clients. Nous allons proposer des systèmes de reprise à plusieurs vitesses, depuis la reconstruction complète de serveurs détruits en quelques jours comme incluse dans nos contrats Platinium, jusqu’à la capacité de continuer l'exploitation en quelques instants/minutes en conservant "prêtes à l'emploi" des copies de vos domaines/données, ou même la continuité sans impact, grâce à des copies temps réel de l’ensemble des sites.
Le coût de la sécurité doit être fonction de l'impact éventuel de tel incident sur chaque activité.
Nous invitons tous nos clients a provoquer en interne une réflexion sur la continuité d’activité : Si vous perdez un serveur, des données, des emails,..
• Avez-vous de côté, dans un endroit sûr, tout ce qu'il faut pour repartir ?
• les versions de vos applications seront-elles supportées sur un nouveau serveur?
• combien de temps êtes vous prêts à attendre ?heures? jours? semaines?
• Si on reconstruit le serveur de mails, sans l’historique ?
Nous sommes à votre disposition pour vous expliquer les différentes solutions, vous conseiller, vous aider dans une transition facile.
Si vous pensez que votre activité nécessite une sécurité accrue, de type "continuité d'exploitation dans tous les cas", vous pouvez nous le faire savoir, et nous étudierons chaque cas pour proposer la meilleure solution.
En vous remerciant de votre confiance,
Eric PRIMAS CEO
  • Ckom Paris
  • Blog
  • Quand 4 millions de sites web français sont tombés ...en 24 H chez OVH