ATTENTION
Le présent document n’a pas vocation à offrir de quelconques conseils juridiques mais simplement une information exhaustive relative aux dispositions du Règlement européen du 27 avril 2016. PrestaShop ne peut répondre aux questions spécifiques de ses utilisateurs relatives à la mise en oeuvre des dispositions dudit règlement. En cas d’interrogations, il est conseillé de prendre attache avec un Avocat spécialiste des questions relatives au droit des données personnelles. Le Règlement européen 2016 / 679 du 27 avril 2016 sur la protection des données à caractère personnel est entré en vigueur le 4 mai 2016. Toutefois, afin de laisser le temps aux acteurs économiques de s’y conformer, son application a été différée au 25 mai 2018. Il est par conséquent, si tel n’est pas déjà le cas, grand temps de s’interroger quant aux implications concrètes qui en découlent. Le présent article a ainsi vocation à vous fournir quelques clés
de compréhension concernant les grands principes réaffirmés ou créés par ces nouvelles dispositions mieux connues sous son acronyme : RGPD.

Pourquoi ce règlement ?
Ces nouvelles dispositions créent un cadre européen unifié en matière de protection des données des personnes jusqu’alors régie par la Loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 et la directive n°95/46/ CE adoptée en 1995 et transposée en droit français par la loi 2004-801 du 6 août 2004. Ces textes ont instauré des principes relatifs à la manière de collecter et de traiter les données personnelles des personnes physiques : consentement de la personne ; finalité préalable à la collecte; sécurisation des données ; encadrement des transferts etc. Adoptés à la fin des années 70 et 90, ces textes ne pouvaient prévoir l’explosion de l’informatique personnelle et d’internet, les réseaux sociaux, les objets connectés, le cloudcomputing, etc. qui font apparaître les limites de ces dispositifs et rendent nécessaire une mise à jour. Par ailleurs, la transposition de la directive dans les différents Etats membres de l’UE avait abouti à des divergences dans les législations nationales, appelant à une harmonisation. En conséquence, la rédaction d’un projet de règlement ne nécessitant pas de transposition et permettant ainsi d’assurer une meilleure harmonisation a été initié en 2012 pour remplacer la directive. Il a été adopté le 27 avril 2016.

Mots clés: agence de creation de site internet Paris agence creation site internet paris Prestashop Création Site internet Prestashop RGPD

Ckom Paris lance à Paris la première Webagency accélérateur de projets e-commerce !

Le première agence qui developpe votre site ecommerce gratuitement, nous nous retribuons aux resultats sur votre CA

Intérêt de l’incubateur pour le e-commerçant

Intégrer un incubateur peut vous permettre d’atteindre un double objectif : lancer votre projet mais également assurer la pérennité de la structure nouvellement créée. Chaque incubateur a ses spécificités et offre un niveau de service bien particulier.

Par exemple, le fonds et incubateur allemand Rocket Internet a mis en place un modèle permettant de miser sur un grand nombre de projets digitaux. Rocket apporte de l’expérience à de jeunes entreprises, des ressources et un savoir-faire. Depuis son arrivée en France, cet incubateur a déjà lancé quatre start-up, notamment le site de e-commerce Westwing qui commercialise des objets de décoration pour la maison. Dans une interview accordée au JDN, deux responsables de Rocket Internet expliquent comment l’accompagnement de l’incubateur permet au nouveau dirigeant d’être opérationnel dès son arrivée. CkomParis va plus loin en vous proposant d'être votre partenaire ecommerce .

La procédure d’intégration peut varier en fonction du type d’incubateur. Globalement, il existe trois phases distinctes :

  • La phase de pré-incubation : l’incubateur va analyser la proposition du porteur de projet. Il s’agira de valider la possibilité de passage de l’idée à l’opportunité d’affaire. Une fois son projet validé, le futur e-commerçant peut intégrer la structure d’accompagnement et devient incubé.
  • La phase d’incubation : c’est la période qui va aboutir à la création effective de l’entreprise. L’incubateur donne des conseils à l’entrepreneur, lui apporte son réseau et ses connaissances. A la fin de cette phase, votre société e-commerce peut voir le jour.
  • La phase post-incubation : il s’agit d’une étape de suivi qui permet de s’assurer que l’entreprise nouvellement créée se développe correctement.

Mots clés: SEO Création Site internet Prestashop ecommerce incubateur

societe-de-gardiennage-Paris.png

Dogs security société de Gardiennage et de sécurité à Paris

Des sites tertiaires, immeubles de bureaux, sièges d’entreprises et sites secondaires.
Des ERP (Établissement recevant du public), des IGH (immeubles de grande hauteur).
Des sites industriels, centres logistiques, entrepôts, usines, etc…
Des laboratoires Des sites sensibles Des sites classés SEVESO
Des locaux vacants (solutions anti-squat)
Des parkings Des chantiers (démolition, construction…)
Des échafaudages Des évènements, salons, congrès, colloque

Dogs security société de Gardiennage et de sécurité à Paris

https://www.DogsSecurity.fr

Mots clés: Web Design Paris Agence Internet Paris Dogs security

home-portfolio-03.jpg
Createur de site internet sous prestashop
Le PrestaShop Day est de retour ! Cette année, le PrestaShop Day fait peau neuve et investira les locaux de la Cité de la Mode et du Design à Paris le 15 juin prochain!

Conscients de l’importance des relations humaines dans des activités aussi digitalisées que les nôtres, nous ferons une fois de plus en sorte que cet événement convivial et à taille humaine réponde à tous les besoins des e-commerçants et des professionnels de l’e-commerce. De la TPE à la grande enseigne, PrestaShop vous invite tous à venir faire l’expérience du WeCommerce dans un esprit de startup !

E-commerçants et retailers, agences web et agences marketing, développeurs et designers, entrepreneurs et influenceurs, de l’accompagnement web au quotidien au besoin d’anticiper une croissance exponentielle à court terme, nous entendons bien répondre à vos attentes ! Nous vous invitons donc à visiter le site internet du PrestaShop Day et de profiter des billets Early Bird à 5€ proposés en ce moment par notre partenaire et sponsor de l’événement Amazon Pay.

Au plaisir de vous voir et revoir le 15 juin prochain au PrestaShop Day Paris!

Mots clés: agence de creation de site internet Paris Neuilly sur Seine creation de site internet e commerce Paris Prestashop Création Site internet Prestashop ecommerce

Ckom Paris création de site internet Paris vous informe des dernières actualités Facebook :

Astuces et recommandations pour vous aider à atteindre vos objectifs. Cette page est gérée par les employées Facebook et les entreprises qui utilisent Facebook peuvent l’utiliser comme ressource.

Site web de Facebook for Business
www.facebook.com/business

Assistance pour les annonceurs
www.facebook.com/business/resources

Formation pour les annonceurs
www.facebook.com/business/learn

Didacticiels vidéo
www.facebook.com/SolutionsEntreprises/videos

Guides pour les annonceurs
www.facebook.com/help/337584869654348

Guide Publicités
https://www.facebook.com/business/ads-guide

Règles publicitaires
https://www.facebook.com/policies/ads/

Pages d’aide
www.facebook.com/help

Communauté d’aide
www.facebook.com/help/community

Signaler un problème
www.facebook.com/help/181495968648557

Donnez votre avis
www.facebook.com/help/127103474099499

Mots clés: Paris Création de site Internet Paris - Bruxelles - Marrakech Facebook Facebook for Business Reseaux sociaux

Vous avez un projet de référencement naturel ?

Un besoin de visibilité pour un futur site ou un site existant. La première question qui vient alors à l’esprit est de savoir si ce projet de référencement est à la fois réaliste et rentable. Cette question se pose à tous les porteurs de projets, mais aussi à tous les gestionnaires de sites et aux équipes dirigeantes. Pour tenter de répondre à cette question plus fréquente qu’il n’y paraît, je vous propose une réflexion structurée en plusieurs points qui peut être reprise pour n’importe quel cas concret…

Référencement naturel — 21 mai 2014 — 6 commentaires
Comment s’assurer qu’un projet SEO est réaliste ?

Vous avez un projet de référencement naturel en tête, un besoin de visibilité pour un futur site ou un site existant. La première question qui vient alors à l’esprit est de savoir si ce projet de référencement est à la fois réaliste et rentable. Cette question se pose à tous les porteurs de projets, mais aussi à tous les gestionnaires de sites et aux équipes dirigeantes. Pour tenter de répondre à cette question plus fréquente qu’il n’y paraît, je vous propose une réflexion structurée en plusieurs points qui peut être reprise pour n’importe quel cas concret…

- See more at: http://www.webmarketing-com.com/2014/05/21/28015-comment-sassurer-quun-projet-seo-realiste#sthash.XDtJwjFv.dpuf
Référencement naturel — 21 mai 2014 — 6 commentaires
Comment s’assurer qu’un projet SEO est réaliste ?

Vous avez un projet de référencement naturel en tête, un besoin de visibilité pour un futur site ou un site existant. La première question qui vient alors à l’esprit est de savoir si ce projet de référencement est à la fois réaliste et rentable. Cette question se pose à tous les porteurs de projets, mais aussi à tous les gestionnaires de sites et aux équipes dirigeantes. Pour tenter de répondre à cette question plus fréquente qu’il n’y paraît, je vous propose une réflexion structurée en plusieurs points qui peut être reprise pour n’importe quel cas concret…

 

1-Par l’analyse stratégique et marketing de la concurrence

Le premier réflexe de quiconque consiste à jeter un œil à la concurrence. Cela est a priori une bonne idée : connaître ses concurrents, connaître leurs forces et leurs faiblesses permet d’ajuster au mieux son projet.

À l’inverse, mal identifier ses concurrents ou procéder à une mauvaise analyse de leurs atouts, peut vous induire en erreur, avec des conséquences insoupçonnées.

Après ces quelques lignes de prudence, intéressons-nous à mettre en place une méthodologie d’analyse.

  1. Tout d’abord, il convient de savoir identifier et classifier correctement son projet. Prenons l’exemple d’un site Internet d’une chambre d’hôtes dans le Jura.
    1. Identifions le marché
      D’un point de vue marketing, ce type de service permet de répondre à un besoin d’hébergement dans une région donnée. La chambre d’hôtes est une réponse qualitative et spécifique en hébergement.
    2. Identifions la cible
      À première vue, les personnes intéressées sont
      - soit celles à la recherche d’un hébergement atypique, en contact avec des gens. Je pense ici à des profils de seniors ou à des passionnés de voyages de tous âges.
      - soit celles privilégiant les aspects pratiques, par exemple les passionnés de VTT recherchant une solution d’hébergement en plein milieu de la campagne.
    3. Identifions la concurrence
      Le premier écueil dans l’analyse du réalisme d’un projet est de ne s’intéresser qu’à la concurrence directe. Celle-ci concerne par exemple toutes les chambres d’hôtes dans un rayon de 50 km. Or il faut aussi s’intéresser à la concurrence indirecte en prenant en compte tous les hôtels dans le même rayon, mais aussi toutes les autres solutions d’hébergement : solution d’échange de maisons, camping, aire de caravanes etc.
      Tous ces confrères (et néanmoins concurrents) disposent ou peuvent disposer d’un site Internet. Il conviendra de faire leur analyse.
  2. Mettons-nous ensuite dans la peau d’un client potentiel, d’un prospect.
    Pour chaque cible retenue, essayez d’imaginer le processus de recherchede votre bien ou service. Détectez également les critères de décision.Série d’exemples :
    1. Je suis une personne âgée et je veux passer quelques jours sympas dans les montagnes du Jura. Je vais sur Google et je tape “chambre d’hôtes Jura”. Je m’attends à voir une liste de sites d’hôtel et de comparateurs d’hôtels. Après une première sélection, j’appelle la chambre d’hôtes pour laquelle j’ai eu un coup de cœur et je réserve à l’avance.
    2. Je suis fan de VTT et je cherche un endroit où loger la nuit de ma balade de 2 jours. Pour organiser mon circuit, je recherche “où dormir le soir avec mon VTT dans le Jura” et j’espère trouver un forum où des gens auront fait la même expérience que je désire avoir. Sur recommandation d’un internaute, je vais sur un site en particulier, je remplis un formulaire de contact et je demande un tarif.
    3. Je cherche une idée de vacances économiques et agréables pour toute la famille. J’effectue une requête du type “balade dans les Alpes ou le Jura en famille en voiture”. Je m’attends à lire un forum ou des sites proposant un hébergement combiné avec des sorties organisées. J’ai trouvé quelques sites de solution d’hébergement tout azimut, je vais sur un comparateur et je craque pour le rapport qualité-prix qui me convient, c’est-à-dire le moins cher.

Prenons maintenant un peu de recul. en fonction des cibles, je m’aperçois que mon marché est plus complexe que prévu en termes de recherches et de décisions d’achat.

Je me rends compte que mes clients potentiels maîtrisent la recherche d’information sur Internet, ils comparent les offres et n’hésitent pas à faire jouer la concurrence à distance.

Je sais que le référencement consiste à rendre son site visible sur les recherches des internautes. Or, ceux-ci ne cherchent pas seulement à réserver, ils veulent aussi du conseil, de l’information, des retours d’expérience, des comparaisons de prix.

Je réalise alors qu’en tentant de se positionner uniquement sur les requêtes de réservation, je passe à côté de la majorité des recherches de ma cible et qu’un concurrent peut se faire connaître bien avant moi.

D’où la mention “stratégique” de cette première partie.

Dans mon exemple, et si je tentais de me rendre visible sur les forums en plus de tenter de positionner mon site sur les requêtes de réservation ? Et si je crée mon propre forum thématique ? Et si j’étais présent sur les comparateurs de prix ?

En réalisant cette démarche, de nouvelles perspectives peuvent s’ouvrir à vous comme cela est illustré dans cet article.

 


2-Par l’analyse SEO de la concurrence et du marché

Cette analyse du référencement naturel (voire payant) va porter sur deux points : l’analyse des mots clés (la demande des internautes & les mots clés privilégiés par les concurrents) et l’analyse in-site et off-site des sites des concurrents.

1-Analyse des mots clés

A-Connaître la demande des internautes

Il est en effet possible d’identifier les recherches les plus populaires de sa thématique. Avant de voir comment il est possible de les obtenir, cherchons d’abord à bien définir sa thématique.

Dans la même logique que précédemment, couchez sur papier les principaux besoins directs et indirects, en simulant des recherches d’internautes en phase d’information comme en phase de comparaison. Après avoir identifié ces thèmes et ces sous thèmes, utilisez le générateur de mots-clés Google Adwords (https://adwords.google.com/KeywordPlanner).

Avec cet outil, en saisissant une ou plusieurs thématiques, il est possible de connaître l’ensemble des mots clés recherchés pour chaque thème et surtout le volume de demandes mensuelles moyen. Autrement dit, vous pouvez réaliser votre première étude de marché Internet chiffrée de votre thématique.

Récoltez toutes ces données sur un tableau Excel et triez les mots clés par ordre décroissant de recherche pour mettre en valeur les mots clés les plus demandés. Ces derniers seront sûrement les mots clés sur lesquels vous allez tenter de vous positionner.

B-Connaître les mots clés utilisés par vos concurrents

Dans le même esprit, il existe un générateur de mots-clés (payant) qui vous fournira une liste d’expressions sur lesquels les sites de vos concurrents sont visibles : http://semrush.com.

Là aussi, vous pouvez en extraire un tableau Excel et identifier les mots clés les plus recherchés.

 C-Synthèse

Synthétisez ces 2 tableaux en un seul pour obtenir une liste de thématiques et de sous-thématiques. Vous obtiendrez alors une liste exhaustive d’expressions reflétant l’état de la demande. Là aussi, n’hésitez pas à prendre du recul sur cette liste et à confronter vos stratégies initiales aux réalités du terrain. Bien que derrière chaque recherche ne se trouve pas forcément un client potentiel, il est toutefois intéressant de mesurer la diversité des recherches, leur complexité, vous aidant à compléter vos schémas anticipés de décisions de votre clientèle.

Vous pourrez notamment insister sur tel ou tel aspect en termes de services ou de produits sur votre site, sur votre tunnel de conversion à l’action ou dans votre discours commercial.

2-Analyse in-site & off-site des concurrents

En vous aidant d’un outil d’audit référencement d’un site Internet, réalisez un tableau listant par concurrent les principaux points à travailler pour le référencement naturel d’un site.

Il convient alors de faire remonter les informations suivantes :

  • Nombre de pages du site
    Plus un site a de pages indexées par Google, plus il a de poids pour bien se référencer. Ces pages peuvent être soit des réelles pages de contenus avec un argumentaire client, soit des pages automatiques créées par la structure technique du site.
  • Nombre de liens pointant vers ce site
    Là aussi, le nombre de liens est important, tout comme leur qualité. La notion de Trustflow de chez MajesticSeo (http://www.majesticseo.com) tend à le mesurer.
  • Âge du site
    L’antériorité du site constitue aussi un critère de qualité : plus il est âgé, mieux c’est pour sa visibilité.
  • Mentions dans les réseaux sociaux
    Véritable levier de référencement indirect, les réseaux sociaux sont de plus en plus pris en compte dans le calcul des positions des moteurs.
  • Optimisation technique globale du site
    La note globale de l’outil permet d’avoir une vue transversale sur l’optimisation technique du référencement du site.
  • Stratégie horizontale ou verticale d’une société sur Internet
    Ce site appartient-il à un réseau de sites portant sur la même thématique (stratégie verticale) ou dans les thématiques annexes (stratégie horizontale) ?
    Pour le savoir, récupérez l’IP du site à l’aide d’un site tel que http://outils.apocalx.com/IP/ et faites une recherche avec cette IP sur Bing ex: http://www.bing.com/search?q=ip%3A173.194.40.133
    En fonction des sites ressortant, il est possible de déterminer si le propriétaire du site utilise de telles stratégies.

Une fois ce tableau réalisé, vous saurez identifier vos concurrents réellement les plus féroces et quantifier le volume de travail restant à faire. Autrement dit, vous saurez déterminer des objectifs chiffrés pour votre référencement naturel.


3-Par le montage d’un cahier des charges

Après avoir récolté toutes ces informations et avoir bien délimité sa stratégie, il est temps de planifier l’ensemble des actions à prévoir.

En fonction de l’existant, listez un ensemble de tâches de référencement à prévoir triées par thème : “référencement technique”, “création ou optimisation du contenu”, “apport de liens” et mettez cela sous forme de tableau afin de lisser la charge de travail dans le temps.

Pour aller plus loin que la définition d’un cahier des charges et pour anticiper ses actions de suivi, Il est possible de s’aider d’outils de gestion de projets en ligne généralistes comme www.wimi.pro ou dédiés au SEO comme http://www.analyticsseo.com/fr/


4-Par l’analyse interne des ressources humaines, financières, temporelles et matérielles

Disposez-vous des ressources nécessaires pour mettre en place de telles actions ?

Le recrutement d’un salarié ou d’un stagiaire engendre des conséquences au-delà de l’aspect financier, mais concerne aussi les aspects sociaux et managériaux de votre entreprise. Essayez d’anticiper tous ces postes dans vos réflexions.

Une solution pratique consiste à opter pour une formation au référencement pour l’un de vos collaborateurs ou pour vous-même afin de vous assurer de la viabilité SEO de votre projet et de monter en compétence puis par la suite de vous faire épauler quelques heures par mois pour certaines tâches.


5-Par la création d’un projet original, ambitieux et réaliste

Bien souvent, les projets qui se démarquent sont ceux qui apportent une plus-value au marché et qui ne se contente pas de copier les concurrents. Cette plus-value peut-être d’ordre tarifaire mais aussi d’ordre méthodologique, technologique ou tout simplement d’avoir une vision différente des choses.

Ce constat vaut également pour le référencement et sera d’autant plus pertinent concernant la fidélité ultérieure de vos clients.

Conclusion et remarques

Le but de cet article est de vous fournir une base de réflexion cohérente et structurée sur le réalise de votre projet SEO. Bien entendu, il est perfectible. J’ai voulu mettre l’accent sur le marketing qui pour moi se situe en amont du référencement. J’ai volontairement peu développé les derniers aspects managériaux, pensant qu’il existe de bons articles en ligne sur le sujet. Si besoin, je peux apporter une suite à ce billet.

- See more at: http://www.webmarketing-com.com/2014/05/21/28015-comment-sassurer-quun-projet-seo-realiste#sthash.XDtJwjFv.dpuf

Mots clés: SEO Création site internet Paris

ecommerce-2607114_1920.jpg

Le chiffre d'affaires du e-commerce français a encore bondi de 16% au deuxième trimestre. Tous les indicateurs, y compris celui du panier moyen sont en hausse. Pourquoi ? La croissance molle, voire la récession en France? Pas sur internet, en tout cas. Le e-commerce continue en effet d'afficher un dynamisme remarquable. Au deuxième trimestre, les ventes en ligne ont progressé de 16%, à 12,2 milliards d'euros, selon le bilan semestriel de la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) rendu public mardi. Un chiffre qui consolide une progression de 14%, au premier trimestre après un bond de 19% sur l'ensemble de l'année 2012.

Toujours plus de clients et de vendeurs sur Internet

La hausse du chiffre d'affaires s'accompagne d'une hausse de 20% du nombre des transactions sur internet. Et le nombre de Français qui achète en ligne a augmenté de 3%. Internet est clairement identifié comme un moyen d'obtenir de faire des bonnes affaires, ce qui compte encore plus en temps de crise.

"Même si le rythme de progression est moins important depuis le début de l'année, le marché des ventes sur internet reste tiré par la croissance de l'offre et de la demande", souligne la Fevad.

De fait, le nombre de sites marchands, lui aussi, "maintient un niveau de croissance élevé" à +17%. En trois mois, ce sont ainsi 5.000 nouveaux sites marchands qui ont été créés. "Au total, on en dénombre aujourd'hui plus de 128.000", indique la Fevad qui pronostique un chiffre de 135.000 sites actifs pour la fin de l'année.
Hausse du panier moyen

Nouveauté de ce trimestre : le panier moyen remonte après 24 mois consécutifs de baisse. Lors du premier trimestre, il avait atteint un plus bas historique, à 85 euros. Il progresse à 87 euros sur le deuxième trimestre. Parallèlement, la fréquence d'achat en ligne et le montant dépensé par acheteur continuent de progresser. Au cours du trimestre, les cyber-acheteurs français ont réalisé 5,5 achats en ligne et dépensé en moyenne 476 euros (contre 453 euros lors du deuxième trimestre 2012).
Explosion des ventes sur mobile

Une tendance amorcée depuis un an se confirme : l'explosion (+120%) des ventes sur smartphones, tablettes et applications mobiles. C'est ainsi qu'en un an, la part des achats réalisés sur mobile a doublé. Percée dans l'alimentaire. En 2013, le chiffre d'affaires de l'internet mobile devrait représenter "environ six fois celui de l'année 2011", anticipe la Fevad.

"Les ventes sur mobiles connaissent aujourd'hui un démarrage deux fois plus rapide que celui qu'avaient connu les ventes sur ordinateur au début des années 2000", remarque-t-elle. Pour l'ensemble du marché, les ventes de high tech/electro-ménager et d'habillement continuent de fortement progresser (+7% et +13%). Les produits de grande consommation et de frais libre-service, longtemps sous-représentés en France, effectuent une montée en puissance.
Explosion du phénomène des "drive"

En outre, le nombre d'internautes qui achètent de l'alimentaire en ligne a ainsi grimpé de 3 points par rapport à 2012, porté notamment par l'explosion du phénomène de drive en grande distribution.

"Cette percée des ventes internet de produits de grande consommation contribue à hauteur de 2 points à la croissance globale du e-commerce au premier semestre 2013", note la fédération. Parmi les 40 sites leaders du marché e-commerce en France, les ventes progressent de 4% sur le deuxième trimestre "plus vite qu'au premier trimestre (+2%) sans toutefois retrouver le niveau de croissance de 2012", explique la Fevad.
Progression des market places

Par ailleurs, les places de marché (plateformes regroupant plusieurs espaces marchands de vendeurs indépendants, professionnels ou particuliers) tendent à occuper une place de plus en plus importante dans l'activité des sites leaders.

L'indice destiné à mesurer le volume de vente de ces "market places" progresse ainsi de 62% sur un an et les ventes de marchands extérieurs représentent désormais 15% du chiffre d'affaires total des sites proposant cette formule (contre 9% au deuxième trimestre 2012).

Mots clés: Neuilly sur Seine Création site internet Paris Prestashop ecommerce